Case study

Avez-vous besoin d’être rassuré ? Dites-moi ce qui vous tracasse et je vous explique pourquoi ça va se bien passer.

« Je veux juste un site web »

Il vous faut un chouette site web administrable en responsive design ? Voici comment ça se déroule :

Un suivi rigoureux

Lors d’un premier contact, je vous invite à remplir un questionnaire pour cerner le projet et vous donner quelques consignes.

Une phase d’analyse permet de vous proposer une solution qui vous correspond. Je vous propose une approche, et on se met d’accord sur un budget.

Pour démarrer la conception graphique, je vous demande 30% du devis. Je vous propose différentes approches graphiques, et vous choisissez celle qui vous convient le mieux. Puis, nous validons définitivement la maquette graphique pour commencer le développement du site.

Le développement prend du temps. Pendant ce temps, faites ce que vous voulez. Prenez des vacances. Respirez profondément. Faites du sport. Allez en montagne !

Je vous présente une version du site en développement pour obtenir vos retours et apporter les touches finales.

Lors de la mise en ligne, vous réglez les 70% restants et je vous fais (si besoin) une formation de 45 minutes à l’interface d’administration..

Du travail zélé

Ergonomie : L’interface d’administration est aussi soignée que le « front » (la façade publique du site).

Liberté : Vous possédez les accès au code source et à l’hébergeur. Comme ça, vous êtes libre d’embaucher un autre développeur par la suite si besoin.

 

 

Intégrité : Le code est garanti sans « timebomb », l’équivalent de l’obsolescence programmée des sites internet.

« J'ai une super idée d'application web ! »

Pour une application web, tout est possible. Aucune limite ! Enfin… Sauf le budget. Mais ne vous découragez pas : Si votre modèle économique est viable, on peut envisager un coût de développement réduit, mais un pourcentage des recettes de l’appli.

Une préparation bien ficelée

Lors d’un premier rendez-vous, nous allons élaguer les fonctionnalités requises et votre modèle économique. Certes, plus de fonctionnalités veulent dire plus de temps de travail et plus de coûts. Mais n’hésitez pas à parler des idées qui arriveraient dans un second temps : C’est bien de les avoir en tête dès le départ pour organiser le code en conséquence…

La moitié du boulot c’est du papier ! Planifier proprement chaque fonctionnalité de façon abstraite, plutôt que de dire « Là, il y aura un bouton ». Des concepts, pas des boutons, que diable ! Le développement ne commencera que dans une seconde phase.

 

Une fois le travail théorique effectué, une version de test est déployée pendant le développement pour vous permettre de tester chaque fonctionnalité et d’engager des « Beta-testeurs » qui correspondent à votre cible de clientèle.

Après la mise en ligne, on boit du champagne, et je vous propose différentes options pour le suivi / débug. Vous possédez les accès au code source et à l’hébergeur. Comme ça, vous êtes libre d’embaucher un autre développeur par la suite si besoin.

« On te veut, sur place, maintenant ! »

Mobilité et éclectisme

Je suis très mobile. Si vous êtes une association qui agit à l’étranger, contactez-moi pour me parler de votre projet. En plus de l’aspect web, je suis en mesure d’assurer la prise d’images (photo ou vidéo) de qualité. J’ai également un petit bagage vidéo.

L’expérience du terrain

Il m’est arrivé de travailler sur une application web alors qu’elle tournait à plein régime (voir le tournage du film « Dunkirk »). Mais je peux aussi gérer toute la partie communication multimédia d’une mission humanitaire par exemple, ou travailler en équipe avec un social-manager.